Dans de nombreux articles, nous abordons la locomotion de votre cheval et les différentes atteintes qui peuvent la perturber. De nombreuses pathologies touchent un élément essentiel à tout mouvement : l’articulation. Nous vous proposons aujourd’hui de faire le point sur les articulations.

Qu’est-ce qu’une articulation ?

Par définition, une articulation est l’élément qui permet le mouvement. Elle est généralement le point de communication entre 2 os mais chez le cheval, elle peut aussi être composée de plus de 2 os. C’est le cas par exemple pour le jarret ou le boulet qui ont un ou plusieurs petits os en plus qui permettent d’assurer leur stabilité ou celles des tendons et des ligaments.

Si on s’intéresse à la zone de jonction entre deux os, l’articulation est constituée de différents éléments que nous détaillerons par la suite :

  • Le cartilage
  • La membrane synoviale qui produit le liquide synovial
  • L’os sous-chondral
  • La capsule articulaire : elle entoure l’articulation et permet de délimiter ce qu’on appelle la cavité articulaire

 

Zoom sur la cavité articulaire

Afin de mieux comprendre comment fonctionne l’articulation et quelles sont les problématiques qui peuvent perturber son bon fonctionnement, il faut comprendre le rôle de chacun des constituants de la cavité articulaire.

Le cartilage 

Le cartilage est la zone qui recouvre les extrémités des os et qui a pour principales fonctions d’amortir les chocs liés aux différentes sollicitations de l’articulation mais qui permet aussi d’éviter les frottements entre les os.
C’est la composition du cartilage qui va lui permettre d’être élastique et de pouvoir absorber les chocs. Parmi les éléments composant le cartilage on va retrouver :

  • Les chondrocytes : il s’agit de cellules qui peuvent participer à la fabrication de certains éléments du cartilage, mais leur action est relativement faible
  • La matrice extracellulaire : elle constitue le « reste » du cartilage et c’est principalement cet élément qui permet les différentes fonctions du cartilage. Elle est elle-même composée de différents éléments :
    • Une armature de collagène qui permet de rendre le cartilage résistant aux différentes tractions. Le collagène est une glycoprotéine (des protéines associées à des sucres de petite taille) et il en existe différents types en fonction de sa localisation. Dans le cas du cartilage, il s’agit de collagène de type II
    • Un « ciment » élastique composé principalement d’eau, de différents ions et d’acide hyaluronique
    • Des agglomérats d’agrécanes qui sont les structures qui permettent au cartilage de jouer son rôle d’amortisseur. Il sont eux même constitués d’une protéine (agrécane) et de glycosaminoglycanes (GAGs).

Nous l’avons évoqué dans notre post sur le capital articulaire, votre cheval naît avec un capital articulaire qui diminue avec le temps et l’usure de l’articulation. Le cartilage va subir une dégradation durant la vie de votre cheval, car il n’a pas la possibilité de se régénérer, du moins pas aussi vite que sa dégradation. En cas de lésions, sa réparation sera donc très lente voire impossible. La dégradation du cartilage va entrainer une augmentation des contraintes sur l’os qu’il recouvre et peut alors entrainer des problématiques de locomotion de votre cheval : baisse d’amplitude de la foulée, irrégularité pouvant aller jusqu’à la boiterie

Le liquide synovial

Le liquide synovial ou synovie, est une solution visqueuse qui possède également un rôle d’amortisseur au niveau de l’articulation, mais permet également de faciliter les mouvements (effet lubrifiant) et joue aussi un rôle dans la nutrition du cartilage. Dans le cas d’une articulation en bonne santé, son volume va être variable en fonction de la taille de l’articulation.
Le liquide synovial est composé de différentes molécules dont l’acide hyaluronique qui présente un grand intérêt dans le transport des nutriments vers le cartilage.

L’os sous-chondral

L’os sous-chondral est la partie de l’os situé directement sous le cartilage, sa fonction principale est d’atténuer les chocs générés par la locomotion de votre cheval afin qu’ils ne se transmettent pas au reste de l’os. Son effet d’amortisseur est aussi important que celui du cartilage.
Comme pour le cartilage et le liquide synovial, l’os sous-chondral est constitué de différents composants :

  • Des composants inorganiques (hydroxyapatite) qui représente 50% de sa masse et qui assure sa rigidité
  • Des composants organiques dont notamment du collagène de type I, des protéoglycanes, des glycosaminoglycanes et de l’eau qui lui permettent d’être élastique et souple
  • Des nerfs et des vaisseaux sanguins, les vaisseaux permettent d’amener tous les éléments nécessaires aux cellules de l’os. Les nerfs sont les éléments qui vont transmettre un message de douleur au cerveau si l’os sous-chondral est dégradé.

Les principales pathologies articulaires et leur traitement

Comme nous l’avons vu dans la partie précédent, les articulations sont des structures relativement complexes. Leur bonne santé est impérative pour que votre cheval puisse se déplacer correctement et elles sont donc directement liées à son bien-être et ses performances. Dans cette partie nous allons voir les principales atteintes des articulations.

L’ostéochondrose

L’ostéochondrose fait partie de la catégorie des pathologies orthopédiques du développement (POD) qui rassemblent tous les troubles orthopédiques du cheval lors de sa croissance et de son développement.
Les articulations les plus souvent touchées par l’ostéochondrose sont les boulets, les jarrets et les grassets mais on peut retrouver de l’ostéochondrose dans quasi l’ensemble des articulations. 
Dans le cas de l’ostéochondrose, il s’agit d’un défaut d’ossification lors de la croissance du jeune cheval. Elle peut alors entrainer des malformations au niveau de l’articulation :

  • De l’ostéochondrite disséquante, un fragment d’os se retrouve au niveau de l’articulation et peut gêner son bon fonctionnement entrainant alors une inflammation
  • Des kystes osseux au niveau de l’os sous-chondral

Les causes de l’ostéochondroses sont diverses :

  • La génétique : des études ont montré que certaines races comme les Selle Français ou les Pur-Sang étaient plus sujets à ce genre de problématiques
  • Le travail : des jeunes chevaux travaillés de façon intense très jeune sont plus à risques
  • L’alimentation : Elle concerne à la fois la mère pendant sa gestation ainsi que le jeune cheval. Des déséquilibres minéraux ainsi qu’une alimentation trop riche en amidon sont des facteurs de risques.

Dans le cas d’un cheval atteint d’ostéochondrose, il existe deux principaux types de traitements. Un traitement chirurgical qui consiste à retirer le fragment articulaire gênant. Ce type de traitement est relativement onéreux. En fonction de la gravité de l’atteinte et du type de cheval, le vétérinaire peut également conseiller un traitement dit conservateur impliquant une mise au repos plus ou moins longue, un rééquilibrage alimentaire si nécessaire, l’utilisation d’anti-inflammatoires.
Dans le cas d’un kyste sous-chondral, un traitement à base de biphosphonates pourra être conseillé par votre vétérinaire.
Dans les pathologies comme l’ostéochondrose, un suivi vétérinaire régulier est essentiel.

L’arthrose

L’arthrose est une pathologie dégénérative qui survient lorsque les capacités articulaires de votre cheval sont dépassées. Elle est liée à une usure de l’articulation et à une dégradation partielle ou complète du cartilage ainsi qu’une atteinte de l’os.

Elle peut toucher toutes les articulations du cheval même si certaines articulations sont plus à risque : boulet, paturon (articulations interphalangiennes), pied dont la zone de l’os naviculaire, jarrets, carpes (genoux), vertèbres dont les cervicales

Dans le cas de l’arthrose le processus naturel de remodelage osseux devient pathologique : de l’os utile pour le bon fonctionnement de l’articulation va être détruit et de l’os inutile va être formé. Cela conduit alors à des contraintes qui peuvent entrainer une inflammation qui conduira de nouveau à du remodelage osseux.
L’arthrose n’est pas une pathologie qui peut être guérie mais il existe des traitements qui peuvent aider à soulager votre cheval et éviter que l’arthrose ne progresse trop rapidement.
Les traitements médicamenteux peuvent avoir deux actions :

  • Diminution de la douleur : On retrouve les anti-inflammatoires par voie générale et les corticoïdes sous forme d’infiltration qu’on peut injecter directement dans les articulations. Les infiltrations (corticostéroïdes, prp, irap) ont globalement un effet anti-inflammatoire dans l’articulation, ils soulagent le cheval mais ne ralentissent pas la formation de l’arthrose.
  • Ralentissement de la formation d’arthrose : les biphosphonates sont des molécules qui permettent de ralentir la formation de l’arthrose et donc de diminuer la douleur pour votre cheval.

Nous avons un article complet dédié à l’arthrose.

Préserver les articulations de son cheval

Vous l’aurez compris, pour que les articulations de votre cheval restent le plus saines le plus longtemps possible il faut en prendre soin et les préserver. Dans cette partie nous vous proposons quelques conseils pour protéger les articulations de votre cheval.

Dans la gestion au quotidien de votre cheval, qu’il soit au travail ou non, vous pouvez déjà agir sur différents éléments :

  • Quel que soit l’âge de votre cheval, surveillez son poids. Si votre cheval est trop gros, ses articulations seront plus sollicitées et risquent de se dégrader plus rapidement. En plus, de nombreuses autres pathologies peuvent survenir chez des chevaux obèse (fourbure, Syndrome de cushing…)
  • Un entretien régulier des pieds par un pareur ou un maréchal va permettre de corriger les défauts d’aplombs si nécessaire. Cela permet aussi de s’assurer de la bonne santé globale des pieds (sole, fourchette, paroi…). Au quotidien, si besoin vous pouvez aussi appliquer des produits de soins pour entretenir le pied pour qu’il reste le plus sain possible
  • Globalement, il faut que vous offriez à votre cheval la possibilité de marcher régulièrement. Le mouvement est l’un des meilleurs moyens de garder les articulations de votre cheval en bonne santé.
  • Au travail, surveillez les sols sur lesquels vous travaillez avec votre cheval. Eviter par exemple des allures comme le trot ou le galop sur des sols trop durs car ce l’association des deux peut être traumatisant pour les articulations de votre cheval.
  • Bien sûr, avant de commencer le travail, pensez à bien échauffer votre cheval. En fonction de vos infrastructures, vous pouvez avoir plusieurs stratégies pour échauffer progressivement votre cheval. Par exemple, allez marcher une dizaine de minutes dehors avant le travail, marcher quelques minutes à pied avec votre cheval (vous échaufferez aussi vos articulations). Une fois en selle, commencer la détente par des lignes droites et des grandes lignes courbes.
  • Après le travail, même en hiver, n’hésitez pas à doucher les membres de votre cheval ou à le faire marcher dans de l’eau froide. Cela va permettre de bien activer la circulation sanguine et de redescendre les petites inflammations qui ont pu se développer au niveau des membres.

Pour la protection des articulations ou pour soutenir votre cheval si elles sont déjà un peu dégradées, vous pouvez utiliser des compléments alimentaires.
Les compléments alimentaires appelés chondroprotecteurs vont être très utiles pour protéger les articulations de votre cheval quel que soit son âge et lui assurer un confort locomoteur global. C’est le cas par exemple de l’Ekyflex Arthro Evo qui va permettre d’offrir une protection globale de l’articulation et permettre à votre cheval de garder une foulée souple et déliée.  Dans sa composition, on trouve différents ingrédients qui vont permettre de nourrir et protéger les différentes parties de l’articulation :

  • Des PAC (proanthocyanidines) qui vont permettre de protéger l’os sous chondral. Cette protection lui permet d’assurer correctement son rôle d’amortisseur même chez des chevaux qui travaillent de façon intense
  • Des ASU (insaponifiable du soja et de l’avocat) qui vont permettre de protéger le cartilage.
  • De la glucosamine : bien connue comme ingrédient de chondroprotection, la glucosamine est un élément nécessaire à la production des GAGs (un des constituants du cartilage). Elle permet donc de nourrir et protéger le cartilage de votre cheval
  • Du peptagen II® qui est un ingrédient qui apporte les acides aminés essentiels à la production du collagène de type II (lui aussi un des composants du cartilage)
  • Du MSM : cet ingrédient permet d’assurer le confort global et de limiter les raideurs chez les chevaux dont les articulations sont déjà un peu plus dégradées ou qui travaillent de façon importante.

En plus de cette protection articulaire, certains chevaux peuvent être plus raides, soit car ils sont plus âgés et ont donc un capital articulaire déjà diminué, soit à cause de l’intensité de leur travail. Dans ce cas, l’utilisation de certaines plantes comme l’Harpagophytum ou en encore le Saule Blanc et la Boswellia seratta peuvent aider ces chevaux à être plus à l’aise dans leurs corps leur permettant de garder une bonne locomotion. On trouve ces plantes dans nos compléments Harpagyl, Ekyflex Nodolox et Ekyflex Mobility.
Si vous pensez que votre cheval pourrait avoir besoin d’un soutien avec l’un de ces compléments n’hésitez pas à en parler avec votre vétérinaire qui pourra vous conseiller la formule la plus adaptée pour votre cheval.
Nous avons fait le tour sur les articulations de votre cheval. Encore une fois, si votre cheval semble avoir sa locomotion qui se dégrade, ou simplement qu’il présente des petites baisses de performances, n’attendez pas et prenez contact avec votre vétérinaire. Plus vous prendrez à temps les problématiques articulaires, mieux votre cheval ira.
Si vous avez des questions, sur les articulations de votre cheval ou sur d’autres sujets, n’hésitez pas à nous envoyer un message sur Instagram ou Facebook.

Rejoignez l'équipe
Audevard

Vous souhaitez travailler chez AUDEVARD ? Trouvez chez nous un environnement dynamique, une équipe à taille humaine, des projets innovants, le tout dans une atmosphère conviviale !

Voir toutes nos offres

Contrôle de
contaminants dopants

Audevard

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour