Comment fonctionne le système immunitaire de votre cheval ?

Le système immunitaire correspond à l’ensemble des moyens de défenses de l’organisme contre les agents pathogènes (bactéries, virus, parasites…).

Afin d’assurer sa défense, votre cheval possède un certain nombre de barrières qui permettent de maintenir les agents pathogènes à l’extérieur de son organisme :

  • Sous forme physique comme la peau ou les muqueuses
  • Sous forme de sécrétions comme le mucus
  • Suis forme biologique comme l’ensemble des flores de l’organisme (intestinale, génitale…) et des cellules qui s’occupent de la défense du corps (anticorps...)

Cependant malgré la présence de ces barrières, il arrive qu’un organisme malveillant pénètre dans l’organisme de votre cheval. Dans ce cas-là le système immunitaire va être activé et va fournir une réponse. Celle-ci peut alors être de deux types :

  • La réponse immunitaire innée (immunité innée) : Cette réponse est instantanée et représente la première défense. Cette rapidité d’action est liée au fait qu’elle ne sélectionne pas le type de pathogène. Les phagocytes sont les cellules qui vont intervenir. Leur rôle principal est d’éliminer les pathogènes (via ce qu’on appelle la phagocytose) afin d’éviter qu’ils se multiplient dans l’organisme.  Physiquement sur votre cheval, cela peut se traduire par l’apparition d’une zone d’inflammation (gonflement, chaleur avec ou non de la douleur).
  • La réponse immunitaire adaptative ou spécifique (immunité acquise) : Cette réponse est plus lente car elle ne prend place que si l’immunité innée n’arrive pas à maitriser les pathogènes. Cette fois ci, c’est une réponse qui va être spécifique à l’agent malveillant (virus, bactéries…). Sa plus grande force est sa capacité de mémoire. En effet, si jamais le même pathogène venait à réinfecter l’organisme, alors celui-ci sera déjà prêt pour la « contre-attaque ». C’est d’ailleurs sur ce principe que fonctionne la vaccination. C’est pour ce type de réponse que vont entrer en jeu les anticorps ainsi que les lymphocytes.  

Pour que les différentes réponses soient efficaces, il faut donc que votre cheval ait un système immunitaire en bonne santé.

Les principales atteintes du système immunitaire que votre cheval pourrait développer.

Il existe un très grand nombre d’agents pathogène pouvant occasionner un dysfonctionnement du système immunitaire de votre cheval. Nous vous proposons de voir quelques-uns des dysfonctionnements les plus courants :

  • Un déficit alimentaire : Une grande partie des cellules permettant la défense de l’organisme est située au niveau de l’intestin et appartient à la flore intestinale. Une raison supplémentaire pour faire attention à cette flore. Ainsi une alimentation déséquilibrée peut entrainer un affaiblissement de l’immunité de votre cheval.
  • Une allergie : les allergies sont globalement des réactions immunitaires disproportionnées face à un élément étranger au corps (pollen, poussière…) qui devient alors ce qu’on appelle un allergène. Le système immunitaire de votre cheval va alors combattre cet élément qu’il considère comme nocif. La réaction allergique la plus fréquente chez le cheval se rencontre au niveau des poumons, il s’agit de l’emphysème ou asthme équin.
  • Le stress : globalement le stress va affaiblir l’organisme de votre cheval et donc « brouiller » le système immunitaire qui aura plus de mal à se défendre face aux pathogènes.

Le système immunitaire de votre cheval va évoluer au fur et à mesure de sa vie et de son âge. Ainsi les poulains naissent avec un système immunitaire très faible (qu’ils renforcent déjà dans les premières heures grâce au colostrum). Ensuite plus le cheval va grandir plus il va rencontrer d’agents pathogènes (naturellement ou via la vaccination) et ainsi pouvoir améliorer ses défenses. Attention pour le cheval senior, le système immunitaire est plus fragile et moins efficace en cas d’attaque.

Comment aider le système immunitaire de mon cheval ?

Pour limiter les agressions de l’environnement et des différents pathogènes que votre cheval pourrait rencontrer et assurer la bonne santé du système immunitaire voici quelques conseils :

  • Adapter l’alimentation de votre cheval à son état physiologique, à son âge et à son travail.
  • Attention à l’impact du froid et de l’humidité chez les chevaux fragiles (chevaux sénior, poulains, chevaux malades…)
  • Garder votre cheval dans un environnement le plus sain possible, idéalement dans un espace où l’air est bien régénéré. Attention également au bon nettoyage des différents éléments de vie du cheval (box, abri, abreuvoir…)
  • Limiter les sources de stress.
  • N’oubliez pas les vaccins de votre cheval. Ces derniers le protègent de nombreuses maladies dont l’issue peut être dramatique pour lui.
  • Vous pouvez également soutenir l’immunité lors des périodes à risque (changement de saison ou d’environnement) grâce à des compléments alimentaires qui soutiennent l’immunité de vos chevaux (Immuno- RS)

Vous l’aurez compris la bonne santé de votre cheval passe par la bonne santé de son système immunitaire. N’hésitez pas à prévenir les baisses d’immunité de votre compagnon, et parlez-en avec votre vétérinaire qui sera le plus apte à vous renseigner.

Rejoignez l'équipe
Audevard

Vous souhaitez travailler chez AUDEVARD ? Trouvez chez nous un environnement dynamique, une équipe à taille humaine, des projets innovants, le tout dans une atmosphère conviviale !

Voir toutes nos offres

Contrôle de
contaminants dopants

Audevard

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour