Il n’est parfois pas facile de vérifier que son cheval est en bonne santé. Certaines perturbations sont plus visibles que d’autres. Nous vous proposons 5 astuces simples pour vérifier que votre cheval est en bonne santé. En cas de doute, la meilleure chose à faire reste de contacter votre vétérinaire qui pourra vérifier la bonne santé de votre cheval. Avant même de parler des constantes qui peuvent être vérifiées lors d’un examen il est important d’observer votre cheval. En effet le cheval est un animal qui est routinier, il a ses habitudes. Un changement de comportement comme un cheval plus fatigué ou à l’inverse plus agité que d’habitude sera un premier indicateur d’un potentiel problème de santé.

La température gage de bonne santé

La température rectale de votre cheval va être un premier signe révélateur de la santé de votre cheval. Elle doit être prise dans le rectum, avec un thermomètre classique que vous pouvez trouver dans le commerce.

Si on s’intéresse aux valeurs de références, on considère que la température normale d’un cheval adulte au repos est comprise entre 37,5°C et 38°C. Il existe cependant des légères variations entre les étalons et les juments, ces dernières ont généralement une température corporelle légèrement supérieure. Chez les poulains, la température normale est plus autour de 38,5°C.
Il est important de noter que des variantions physiologiques, dues principalement au stress ou a des efforts importants, peuvent faire varier les températures de +/- 0.5°C
On considérera qu’un cheval à de la fièvre quand sa température passe au-dessus de 38.3°C. Bien sûr si vous prenez la température de votre cheval en plein été ou après un effort la température pourra atteindre les 38.3°C mais ce qui est normal au vu de la situation. A l’inverse un cheval au repos lors d’une journée sans chaleur excessive devra être en dessous des 38°C.
Encore une fois, des variations des températures de « références » peuvent être signe d’un problème, n’hésitez pas à faire appel à votre vétérinaire.

Cœur et poumons, indicateurs de bonne santé

Après avoir pris la température de votre cheval, il peut être intéressant de contrôler rapidement le cœur et les poumons via la fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire.

La fréquence cardiaque
Lorsqu’on parle de la fréquence cardiaque du cheval, il va s’agir du nombre de contractions/relâchement du cœur en 1 minute.
Chez un cheval adulte en bonne santé, la fréquence cardiaque est d’environ 30 à 40 battements par minute au repos. A noter que lorsque votre cheval est à l’effort, sa fréquence cardiaque peut monter jusqu’à 160 à 250 battements par minute. S’il est en bonne santé, après l’effort important, cette fréquence doit redescendre assez rapidement.
Pour un cheval adulte au repos avec une fréquence cardiaque supérieure à 60 battements par minute est un signe de douleur. 
Encore une fois, chez le poulain, la fréquence cardiaque est plus élevée que celle de l’adulte. Un poulain en bonne santé aura alors une fréquence cardiaque comprise entre 50 et 70 battements par minute.
Vous n’avez pas de stéthoscope pour prendre la fréquence cardiaque de votre cheval ? Pas de panique ! Il existe plusieurs méthodes pour prendre le pouls. Vous pouvez le trouver sous sa ganache, au niveau du boulet ou encore sous le muscle de l’épaule. A chaque fois, comptez le nombre de battements que vous sentez en une minute.

La fréquence respiratoire
Lorsqu’on parle de la fréquence respiratoire du cheval, il va s’agir du nombre de d’inspirations + expirations (cycle respiratoire) faites par votre cheval en 1 minute.
Chez un cheval adulte en bonne santé, la fréquence respiratoire va être d’environ 10 à 14 cycles respiratoire par minute. Bien sûr lorsque votre cheval est à l’effort, la fréquence respiratoire va augmenter pour pouvoir apporter l’oxygène et les nutriments nécessaires à l’organisme. Voilà pourquoi, la fréquence respiratoire peut passer à plus de 45 cycles par minute lors de gros efforts.
Chez le poulain, la fréquence respiratoire est plus élevée que chez l’adulte, elle est entre 20 et 40 cycles respiratoires par minute.
Pour mesurer la fréquence respiratoire de votre cheval, il vous suffit de placer votre main devant ses naseaux. Il ne vous reste plus qu’à compter les expirations que vous ressentirez avec le souffle chaud de votre cheval. Pas de risque que le cheval respire par la bouche, contrairement à nous, il est un respirateur nasal obligatoire (il ne peut respirer que par le nez).
En plus de la fréquence respiratoire, vous pouvez regarder « l’extérieur » de votre cheval lorsqu’il expire. Chez un cheval en bonne santé, lors de l’expiration, les flancs ne doivent pas se creuser de façon importante. Si c’est le cas, c’est que votre cheval contracte de façon importante ses muscles pour respirer et ça n’est pas normal, on trouve cela notamment chez des chevaux atteint d’emphysème.
Comme pour la fréquence cardiaque, une fréquence respiratoire augmentée sur un cheval au repos est un signe de maladie respiratoire ou de douleur.

L’eau source de bonne santé

Un élément à surveiller pour garder votre cheval en bonne santé est son niveau d’hydratation. En effet, il peut perdre jusqu’à 50 L d’eau en quelques heures. En plus, si votre cheval se déshydrate, il n’aura pas forcément le reflexe d’aller boire.

Il est donc important que vous vérifiiez le niveau d’hydratation de votre cheval surtout s’il transpire de façon importante (après un effort…).
Pour le vérifier pincez la peau au niveau de l’encolure. Lorsque vous relâchez ce pli de peau, calculez le temps que la peau met à revenir à son état normal sans laisser de marque.
Si votre cheval n’est pas déshydraté, la peau doit reprendre sa place en moins de 2 secondes. Par contre, plus la peau mettra de temps à se remettre plus la déshydratation de votre cheval sera sévère. Dans le cas où la peau ne reviendrait pas en place après 10 secondes, il s’agit d’une urgence vitale pour votre cheval.

Les muqueuses, couleurs et bonne santé

Les muqueuses de votre cheval, sont un très bon reflet de son état de santé. En cas de problème interne, vous pouvez être capable de le déceler grâce à la couleur des muqueuses de la bouche et des yeux.

Pour la muqueuse située au niveau de la bouche, soulevez la lèvre supérieure de votre cheval et appuyer sur la gencive avec votre pouce, observez alors la couleur. Elle doit être rose ni trop blanche ni violacée. Si vous appuyer sur la gencive avec votre pouce, elle doit se décolorer mais se recolorer quais immédiatement, en moins de 2 secondes. Cela permet aussi de vérifier l’hydratation de votre cheval et son retour veineux. 
Pour les muqueuses relatives à l’œil, à l’aide de votre index, appuyez sur la paupière supérieure et tirez la paupière inférieure vers le bas avec votre pouce pour découvrir la muqueuse inférieure. De même vous pouvez observer la couleur de la muqueuse qui doit être rose à rose pâle mais qui ne doit ni être blanche ni être rouge. En plus d’indiquer une bonne santé générale la muqueuse de l’œil peut être indicatrice d’un problème oculaire.
Pour les muqueuses c’est donc la couleur qui est importante. Chez un cheval en bonne santé, les muqueuses doivent être rose pâle. Si les muqueuses sont plutôt de couleur rouge voire violacée ça peut être le signe d’une inflammation (et généralement d’une température corporelle élevée). Dans le cas où les muqueuses seraient blanches, cela peut être le signe d’une déshydratation. Enfin, dans le cas où la couleur serait plus jaune, c’est peut-être que votre cheval souffre d’un problème au niveau foie.

Crottins et urines comme baromètre de bonne santé

Les crottins et les urines de votre cheval sont un bon reflet de ce qu’il se passe en interne, voilà pourquoi il est parfois intéressant de les regarder pour avoir des indications de son état de santé.

Si on s’intéresse d’abord aux crottins, lorsque le cheval est en bonne santé, ses crottins doivent être moulés, légèrement humide et surtout leur odeur ne doit pas être forte. Cela signifie que si votre cheval a des crottins relativement liquides ou anormalement sec, cela doit être un signe qui vous alerte.
Enfin, l’absence de crottins lors d’une période longue doit être un véritable signal d’alarme car il peut s’agir de coliques. Vous pouvez dans ce cas écouter les bruits intestinaux en collant votre oreille sur l’abdomen de votre cheval. Si vous n’entendez rien ou peu de bruits, nous vous conseillons de rapidement prendre contact avec votre vétérinaire et de suivre les bonnes pratiques en cas de colique.
En ce qui concerne l’urine, comme pour les muqueuses c’est la couleur qui va informer sur l’état de santé du cheval.  Ainsi, un cheval en bonne santé aura une urine jaune clair. Dans le cas où cette urine serait plus claire cela peut être le signe d’une insuffisante rénale, de diabète. Si la couleur tend plutôt vers l’orange cela peut révéler que votre cheval souffre de déshydratation ou d’une intoxication. Dans le cas où votre cheval urine de façon très fréquente et en petite quantité il peut s’agir d’un problème rénal. Enfin une urine rouge peut être le signe de pathologie telles que les coups de sang, la piroplasmose ou certaines maladies hépatiques. Tout comme les crottins une absence d’urine doit vous alerter.
Nous en avons fini avec nos astuces pour évaluer l’état de santé général de votre cheval. Encore une fois si vous avez le moindre doute n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire qui pourra vous conseiller au mieux.

Rejoignez l'équipe
Audevard

Vous souhaitez travailler chez AUDEVARD ? Trouvez chez nous un environnement dynamique, une équipe à taille humaine, des projets innovants, le tout dans une atmosphère conviviale !

Voir toutes nos offres

Contrôle de
contaminants dopants

Audevard

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour