La maladie

La « pousse », souvent appelée RAO ou « emphysème » chez le cheval, est aujourd’hui considérée comme une forme d’asthme du cheval. Elle est le résultat d’une allergie généralement provoquée par l’inhalation de poussières ou, plus rarement, de pollens. Un contact prolongé avec ces facteurs allergiques provoque une irritation permanente des grosses et des petites bronches chez le cheval malade. Les conséquences : de la toux, une fatigue à l’effort et une insuffisance respiratoire sévère dans les cas graves.

La cause

Généralement, la maladie se déclenche à cause d’un facteur environnemental, par exemple à la suite de l’inhalation d’un allergène, ou d’un autre facteur environnemental. Chez le cheval à l’écurie, il s’agira essentiellement de micro-moisissures présentes dans le foin ou la paille. Le cheval au pré, quant à lui, sera plus sensible aux pollens et aux graminées. C’est l’exposition prolongée à ces allergènes qui est à l’origine du caractère chronique de la maladie.

Les conséquences sur l'organisme

L’emphysème du cheval se caractérise par une inflammation permanente de l’appareil broncho-pulmonaire. Elle provoque un épaississement des parois des bronches et entraîne la production excessive de mucus épais (glaires) à l’intérieur des voies respiratoires basses. Le diamètre intérieur des bronches est fortement rétréci, ce qui limite le passage de l’air vers les poumons et empêche le cheval de respirer correctement. L’emphysème du cheval se manifeste essentiellement chez les chevaux adultes. La maladie entraîne de la toux (sans fièvre), et s'accompagne de signes respiratoires plus ou moins marqués en fonction des chevaux : simple refus d'effort, essoufflement , voire détresse respiratoires dans les cas graves. Elle peut aussi se manifester sous la forme de crises parfois spectaculaires.

Les signes d'alerte, les symptômes

Les symptômes de l’emphysème :

  • De la toux (qui peut être « productive », avec rejet de mucus (glaires))
  • Des naseaux dilatés, avec parfois des écoulements par le nez
  • Un effort à l’expiration, et une accélération plus ou moins prononcée du rythme respiratoire
  • À l’exercice, un refus de rester aux allures rapides.

Sauf dans les cas les plus sévères, ces symptômes sont essentiellement visibles lorsque le cheval mange, ou quand il est soumis à un effort. Il n’y a généralement pas de fièvre. L’emphysème du cheval sera systématiquement évoqué lorsqu'un cheval tousse, n'a pas de fièvre et vit dans une écurie poussiéreuse. Votre vétérinaire examinera l'appareil respiratoire de votre cheval pour confirmer cette hypothèse et, si nécessaire, il vérifiera également le fonctionnement des poumons.

Le diagnostic par le vétérinaire

Les examens généralement pratiqués

Le vétérinaire commencera par un examen général de votre cheval pour vérifier sa température et son état d’embonpoint, et s’intéressera ensuite à son appareil respiratoire. L’inspection du nez permet de découvrir les éventuels écoulements (jetage). Puis le vétérinaire regardera le cheval respirer, pour voir si l’expiration est forcée et si le rythme est accéléré. Il auscultera ensuite la zone thoracique, pour détecter une possible modification des bruits pulmonaires. Ne vous inquiétez pas si votre vétérinaire place quelques instants un sac sur le nez de votre cheval, cela lui permettra de mieux entendre les bruits respiratoires. 

Les examens complémentaires possibles

Pour confirmer son diagnostic, votre vétérinaire peut avoir recours à des examens complémentaires plus complexes :

  • La fibroscopie, qui lui permet de visualiser l’intérieur des bronches
  • Le « lavage broncho-alvéolaire », qui lui permet de récupérer et d’examiner les cellules des bronches et des poumons
  • Le dosage de l’oxygène et du gaz carbonique présents dans le sang artériel, qui permet de contrôler la qualité de la ventilation par une prise de sang.

La prévention et le traitement

Les mesures d'hygiène à suivre

Pour éviter la crise d’emphysème, il est essentiel de limiter les contacts avec les agents allergènes. Le cheval qui vit à l’extérieur et est allergique aux pollens devra être rentré à l’écurie. S’il n’est pas possible de sortir au pré le cheval qui vit dans une écurie poussiéreuse, il faudra veiller à limiter la formation et la libération des micro-moisissures et des poussières. Quelques exemples de mesures à suivre :

  • Choisir des foins de qualité, séchés à la mise en botte
  • Mouiller le foin en le trempant dans l’eau pendant au moins ½ h avant de le distribuer
  • Privilégier le sac à foin
  • Dépoussiérer régulièrement l’écurie (plafonds compris), en ayant pris le soin de sortir le cheval au préalable
  • Préférer une litière en copeaux de bois dépoussiérés

Traiter l'emphysème du cheval

Le traitement consiste avant tout à écarter le cheval des agents qui provoquent l'allergie. Pour un cheval qui est allergique aux poussières de l'écurie, l'idéal serait de le mettre au pré. Si ça n'est pas possible, il faudra alors éviter tout ce qui peut faire de la poussière à l'intérieur de l'écurie. Si l’état du cheval le nécessite, votre vétérinaire pourra vous prescrire un traitement en complément des mesures d’hygiène. Les traitements généralement préconisés font appel à des antiallergiques puissants et à des produits destinés à augmenter le diamètre des bronches. En urgence, ces produits seront injectés directement dans la veine du cheval, mais il est possible que votre vétérinaire vous conseille de les administrer en aérosol ou par voie orale. En parallèle, il est possible d’agir sur l’alimentation du cheval en lui apportant des nutriments qui répondent à l’augmentation de ses besoins respiratoires. Il existe sur le marché des aliments complémentaires conçus pour les chevaux qui vivent dans un environnement poussiéreux ou riche en pollens, et qui leur apportent des plantes adaptées. Ça serait le cas, notamment, de la nigelle (encore appelée « cumin noir »). N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

Rejoignez l'équipe
Audevard

Vous souhaitez travailler chez AUDEVARD ? Trouvez chez nous un environnement dynamique, une équipe à taille humaine, des projets innovants, le tout dans une atmosphère conviviale !

Voir toutes nos offres

Contrôle de
contaminants dopants

Audevard

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour