Vous trouverez ici de nombreuses informations pour vous aider à mieux comprendre les soins prodigués par votre vétérinaire ainsi que des conseils pour participer au bien-être général de votre cheval.

 

 

N'hésitez pas à vous référer au lexique pour comprendre parfaitement le vocabulaire employé dans le milieu vétérinaire.

imprimer
PSEND_ALT

 

 

La DERE est le résultat d’une réaction allergique à la salive injectée par des insectes piqueurs. Ce sont essentiellement les culicoïdes, petits moucherons piqueurs, qui sont à l’origine de la DERE. Vivant à proximité de zones humides où ils se reproduisent (étangs, ruisseaux, marais...), les adultes sévissent du printemps à l’automne. Ils attaquent en essaims, et c’est en fin de journée et au crépuscule qu’on voit apparaître ces nuages de moucherons.  

 


La DERE est le résultat d’une réaction allergique à la salive injectée par des insectes piqueurs. Ce sont essentiellement les culicoïdes, petits moucherons piqueurs, qui sont à l’origine de la DERE. Vivant à proximité de zones humides où ils se reproduisent (étangs, ruisseaux, marais...), les adultes sévissent du printemps à l’automne. Ils attaquent en essaims, et c’est en fin de journée et au crépuscule qu’on voit apparaître ces nuages de moucherons. 

 

 

 

 


La DERE est une affection au caractère récurrent : elle apparaît au printemps ou en été, guérit généralement en automne, et revient l’été suivant. Elle provoque des démangeaisons violentes au niveau des zones piquées. Les zones de grattage perdent leurs poils et la peau prend un aspect « cartonné ». Les lésions cutanées sont bien localisées :

  • sur la ligne du dessus du corps (face et oreilles, crinière, garrot, croupe et base de la queue)
  • sur la ligne du dessous du corps (face et auge, dessous du ventre, aines)
  • ou sur le dessus ET sur le dessous du corps
Au bout de quelques années, la saisonnalité est souvent moins marquée, et les lésions peuvent même devenir permanentes.

 

 

 

 

  


C’est essentiellement en questionnant le propriétaire, puis en examinant la peau du cheval, que le vétérinaire pourra poser un diagnostic de DERE. Les questions au propriétaire viseront à déterminer si le cheval a déjà manifesté de tels symptômes les années précédentes, s’il y a des zones humides à proximité et si il y a des nuages d’insectes en fin de journée autour des chevaux. Pendant qu’il fera un examen général, le vétérinaire essayera de voir si le cheval cherche à se gratter, puis regardera l’état de la peau sur les zones lésées.

 

 

 


Pour confirmer son diagnostic, le vétérinaire peut souhaiter pratiquer des tests cutanés, les mêmes que ceux qui sont utilisés chez les personnes allergiques. Ces tests consistent à injecter dans la peau une toute petite quantité de l’élément qu’on suspecte être à l’origine de l’allergie (allergène) ; le test est positif si la peau réagit. Il n’existe malheureusement pas d’extraits de culicoïdes pour les chevaux, mais le vétérinaire pourra utiliser un lot d’allergènes assez proches, fabriqués pour les dermatologues.

 

 

 

  

 


Pour éviter les piqûres, plusieurs mesures simples peuvent être appliquées :

  • si cela est possible, on changera le cheval de pré en choisissant une pâture sèche et ventilée, peu favorable à la pullulation des insectes
  • on rentrera le cheval en fin de journée dans un box désinsectisé et équipé d’une moustiquaire
  • on peut également utiliser une couverture moustiquaire si le cheval reste dehors

Des insecticides à longue durée d’action peuvent également être utilisés. Notre laboratoire propose, par exemple, FLYMAX. Cet anti-insecte vétérinaire est efficace immédiatement et sur une longue durée contre les culicoïdes et autres insectes volants.

 

 

 

 


En complément des mesures de prévention visant à diminuer les risques de piqûre pour le cheval, le traitement de la DERE fait essentiellement appel à des produits à appliquer localement sur les zones concernées. Si celles-ci sont importantes, le vétérinaire pourra également faire appel à des injections de puissants antiallergiques, voire d’antibiotiques s’il existe des lésions cutanées infectées.

Parmi les produits hydratants à usage externe existant sur le marché, votre vétérinaire vous recommandera peut être un des produits de notre laboratoire : FLYMAX Derm. Spécialement formulé pour les chevaux dont la peau est sensibilisée pendant la saison estivale, il est aussi très apprécié de ses utilisateurs du fait de son odeur de citronnelle. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.    

 

 

 

 

 


Contrôles des contaminants dopants

 Consulter les rapports d'analyse

Lot n°:


Mode d'emploi

Zoom sur un
thème



La « pousse », souvent appelée RAO ou « emphysème » chez le cheval, est aujourd’hui considérée comme une forme d’asthme du cheval.

Actualité



Gwendolen Fer rejoint la TEAM Audevard !

Zoom sur un
produit



Du nouveau dans notre gamme comportement Confidence EQ

X

Espace professionnel

Ayants droit de la santé équine,
accédez à des informations scientifiques,
des liens utiles et des outils spécialement conçus pour vous.

Identifiant :

Mot de passe :

S'inscrire Mot de passe perdu ?

Espace sécurisé

Renseignez ici les informations nécessaires à la bonne gestion de votre compte suite au changement des conditions d’achat